Livre – Color choices, de Stephen Quiller

Ce livre contient une roue des couleurs très détaillée, avec les vrais noms qu’on retrouve sur les tubes de couleurs, et plusieurs approches dans l’association des couleurs en peinture.

La roue des couleurs de Stephen Quiller est devenue populaire. Son principal intérêt est d’être très détaillée : on y retrouve les principales couleurs disponibles pour les beaux arts, et elles sont placées en fonction de leur teinte et de leur saturation.
Il devient donc facile de savoir si tel bleu est plutôt rouge ou plutôt jaune. Ou si tel vert est vif (complètement saturé, sur le bord de la roue) ou s’il est plus neutre (désaturé, vert l’intérieur de la roue).

Le système d’association des couleurs comprend :

  • les monochromes
  • les 2 complémentaires
  • les 3 analogues + 1 complémentaire (ex. rouge de cadmium, rouge orangé, orange, et bleu phtalo)
  • les triades : un triangle isocèle sur la roue (ex. les 3 primaires ensemble, ou les 3 secondaires, ou encore 3 tertiaires en triangle)

L’association de ces couleurs ainsi choisies procure des contrastes intéressants. Leur mélange apporte des teintes neutralisées (tirant vers des gris colorés) plaisantes.

Un livre très intéressant, apportant les notions indispensables en couleur, et permettant de s’exercer aux mélanges.
Dans les prochains articles, je relaterai quelques études de couleurs que j’ai faites à l’occasion de la lecture de ce bouquin.

Le bois aux jacinthes – aquarelle

Aquarelle inspirée de Terry Harrison, mais en changeant la position des arbres, la direction du chemin, etc… C’est toujours plus plaisant de ne pas tout copier littéralement.

J’aime bien les sous bois avec la lumière qui perce à travers les feuillages, et les arrières plans mystérieux.

Quelques difficultés techniques, comme souvent à l’aquarelle, sur les taches de lumière pas assez réservées, donc retouches avec de la gouache blanche.
Le croisement des lignes dans la flaque n’est pas idéal, mais c’est en pratiquant que l’on apprend!